RSS

Wed. 26 Sep. – Amritsar

26 Sep

Amritsar est une ville facile à visiter, il y a exactement deux choses à voir ici: le Golden Temple et la cérémonie militaro-comique de la frontière Indo-Pakistanaise à Wagah.

Le Golden Temple est (de manière assez attendue) un temple couvert d’or. C’est un lieu très saint pour les Sikhs, majoritaires dans le coin. Le temple est un petit bâtiment posé au milieu d’un lac, entouré par un grand bâtiment en carré qui sert de quartiers aux résidents.

Le Golden Temple qui brille de mille feux au milieu de la nuit et de son lac.

En entrant dans le complexe, ça sent d’abord un peu la chaussette, puis c’est comme entrer dans l’eau à la piscine: on est d’un coup enveloppé d’un nuage de calme et de sérénité qui nous protège du bruit et de l’animation ambiante, de la vie hors des murs qui est faite du désordre habituel de vendeurs, wallas, rickshaws et quémandeurs de tous poils.

Les familles déambulent joyeusement ou pieusement, tout le monde a l’air content, paisible et relax.
Ceci jusqu’au temple proprement dit, où il faut faire la file pour entrer et là c’est les mêmes cohue et bousculades qu’à l’ordinaire, il faut un peu se battre pour accéder à la sérénité…

La soupe populaire du Golden Temple, qui ne désemplit pas.

Les Sikhs ont cette tradition sympa d’offrir le repas au temple à tout qui a faim ou envie de manger (ça s’appelle le Guru-ka-Langer). Le Langer du Golden temple nourrit plus de 30.000 personnes chaque jour, ce qui fait pas mal de monde.

On a bien sûr essayé: on est tous assis par terre (pas 30.000 en un coup, hein) et on reçoit son riz, lentilles et rotis, c’est simple et bon, servi dans une bonne ambiance par des volontaires.

On voulait participer à la distribution aussi, mais l’égalité de tous prônée par les Sikhs a ses limites et distribuer la nourriture n’est pas une tâche qui sied à une femme, ce qui a pas mal refroidi notre enthousiasme.

.

 

Le Pakistan et l’Inde, frères ennemis depuis leur divorce en 1947, partagent une frontière de milliers de kilomètres qu’ils ont joyeusement truffée de militaires, barbelés, mines etc. Un peu à la mode check-point Charlie, elle est ouverte au trafic en un seul endroit, à Wagah.

Et hop, essayez d’en faire autant!

Le patriotisme fait recette ici. Chaque jour, c’est salle comble.

Il y a le vrai poste-frontière, encombré de camions qui font la file pendant des jours pour passer les contrôles, puis une seconde porte, qui est ouverte pendant exactement 18 minutes chaque jour, par un peloton de militaires en grand uniforme, et sous les yeux amusés de milliers de spectateurs de part et d’autre.

On les voyait pas trop bien d’ici, mais ceux d’en face ont l’air aussi comiques que les nôtres.

La cérémonie dure 25 minutes, pendant laquelle les gardes-frontières parés de leur plus bel uniforme font les zouaves pour impressionner ceux d’en-face, qui redoublent de zouaveries pour impressionner encore mieux. Au cours de la chorégraphie, la porte de la frontière est ouverte, des poignées de mains sont échangées, des pieds sont levés et martelés, les drapeaux sont baissés (exactement en même temps) et remisés par derrière, puis la porte est refermée sans que quoi que ce soit d’utile ne se soit passé.
Sauf qu’on a bien rigolé, ce qui est pas en fin de compte mal du tout, compte tenu de la situation.

.

Tout en contraste: la foule danse bon enfant au milieu des militaires qui se préparent pour la parade.

Comme la cérémonie est populaire, le public vient tôt pour s’installer aux places de choix sur les tribunes (en tant qu’étranger, j’ai un traitement de choix et j’ai une place VIP, héhé), puis comme il s’ennuie, il envahit la plaine des manœuvres et danse aux rythmes des musiques de bollywood qui sont diffusées en attendant, sous les yeux très sérieux des militaires qui tentent de maintenir l’ordre tout en se préparant pour leur parade.

En fin de compte, c’est mieux que nos anciennes frontières sinistres des ’80s entre les deux demi-Europes.

.
Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 26/09/2012 dans Travel

 

Étiquettes : ,

Une réponse à “Wed. 26 Sep. – Amritsar

  1. Stéphanie Veraghaenne

    02/11/2012 at 12:46

    Dingue tout ça! 🙂

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :